• ACTIVITÉ AVEC RECONNAISSANCE DE CRÉDITS DE FORMATION

 Forum d’Océanographie et Ressources Marines

14 septembre Ière Séance 9h00 – 12h00

15 septembre IIème Séance 12h00 – 13h30 · IIIème Séance 16h00 · IVème Séance 17h00

Un espace scientifique, pluridisciplinaire et interactif. Un lieu de rencontre entre scientifiques d’Espagne, du Maroc et d’Algérie : les trois pays qui délimitent la mer d’Alboran, ainsi qu’au public en général. Origine géologique, écosystèmes marins et innovation sur notre relation avec notre mer.

Les aspects principaux sur lesquels se focaliseront les conférences sont relatifs à la biodiversité, la durabilité, la recherche et les synergies entre les pays du nord et du sud avec la mer d’Alboran comme élément fédérateur.

L’objectif principal de ce forum consiste à faciliter l’échange d’idées entre experts de différents domaines, origine et perspective sur la situation actuelle et l’avenir des activités humaines dans la mer d’Alboran. Et ainsi, pouvoir établir les bases pour un futur congrès scientifique sur la mer d’Alboran, prévu en 2020.

Le Forum se développera sur 2 jours en 3 séances conférencières et une séance de tables rondes. Le Forum Scientifique sera complété par une exposition de panneaux présentés par les participants sur les sujets du Forum.

PROGRAMME

14 septembre, de 9h00 à 12h00


Séance 1. Mer d’Alboran : Région, Écosystèmes, Personnes

Ouverture du Forum Scientifique d’Océanographie (Modérateur J.A. Camiñas, IEO)
Conférence d’Ouverture du FORUM : Alboran, Nature, Personnes et Cultures
Exposant: Eladio Fernández Galiano. Chef du Département de Culture, Nature et Patrimoine du Conseil de l’Europe.

Conférence invitée 1.1. : L’origine de la Mer d’Alboran
Exposant: Javier Hernández (Royal Holloway Université de Londres)

Conférences courtes:

  • 1ª – Mª Carmen Fernández Puga (UCA)
  • 2ª – Juan Tomás Vázquez (IEO)
  • 3ª – Gemma Ercilla Zarraga (ICM, CSIC)

Conférence invitée 1.2. : Biodiversité, Conservation et Écosystèmes fragiles dans l’Alboran
Exposant. Serge Gofas (UMA)

Conférences courtes:

  • 1ª – Pilar Marín, OCEANA
  • 2ª – Fernando Ortega, CMAOT, Chef de service du milieu marin (Junta de Andalucía)
  • 3ª – Daniel Cebrián (RAC-SPA, Tunis)

Communication invitée 1.3. Recherche scientifique marine, synergies et innovation en mer d’Alboran
Exposant: Eduardo Balguerías, Directeur IEO

Conférences courtes:

  • 1ª – Mar Otero (UICN)
  • 2ª – Mohamed Malouli (INRH, Maroc)
  • 3ª – Hermelindo Castro (Universidad de Almería)

Discussion Générale Séance

15 septembre, de 12h00 à 14h00


Séance 2. Les recours marins vivants exploités et communs au nord et au sud.
Modérateur Séance 2, F. Simard (IUCN Global marine programme)

Conférence d’Ouverture Séance 2 : l’Exploitation des Ressources de la pêche. Situation et perspectives.
Exposant: Miguel Bernal (FAO-CGPM)

Conférence invitée 2.1. Aquaculture. Un avenir pour la durabilité des ressources
Exposant: F. Massa (GFCM)

Conférences courtes:

  • 1ª – Fran Moyano (Universidad Almería)
  • 2ª – Antonio Alaminos (producteur d’aquaculture)
  • 3ª – Juan M. García de Lomas (Centre Technologique d’Aquaculture d’Andalousie)

Conférence invitée 2.2. La Pêche : Le défi de la durabilité des ressources
Exposant: Javier Garat (CEPESCA et EUROPECHE)

Conférences courtes:

  • 1ª – Marcelo Vasconcellos, FAO
  • 2ª – Miguel Bernal, GFCM
  • 3ª – Francisco J. Alemany Llodrà, ICCAT

Conférence invité 2.3. Coopération internationale sur les ressources de la mer d’Alboran
Exposant: Hermelindo Castro (UAL)

Conférences courtes:

  • 1ª – Pilar Hernández (FAO-CopeMed)
  • 2ª – Juan L. Suárez de Vivero (Universidad de Sevilla)

Discussion Générale Séance

15 septembre, de 16h00 à 18h30


Séance 3.  TABLES RONDES. S’ADAPTER À L’AVENIR DES RESSOURCES ET DE LA GASTRONOMIE

Table Ronde 1. Innovation pour la durabilité des ressources de la Mer d’Alboran
Modérateur: Antonio Troya. Directeur du Centre de Coopération de la Méditerranée de l’UICN

Participants:
Sebastián Martín, restaurant Chinchin
David Camacho
Ángel Gil
Houssine Nibani, AGIR
Juan A López Jaime

Table Ronde 2. Gastronomie de la mer. Les nouveaux défis dans les cuisines
Modérateur: Dr. Juan J. Vergara, Directeur de CeiMar

Participants:
Ana Giráldez Navas
Consuelo Guerra
Emilio Martínez de Victoria, Professeur de physiologie à l’Université de Grenade
Miguel A. Carmona
Driss Nachite
, Universidad de Tetuán, Marruecos
José Lucas Pérez Llorens
, Universidad de Cádiz

PRÉSENTATION DES POSTERS

Présentation – du 1er mai au 20 juillet 2018
Acceptation – 31 juillet 2018


  • Les travaux en format Poster seront révisés par la Comité Scientifique, qui déterminera leur acceptation..
  • Les présentations en format Poster devront être envoyées à secretaria@foromardealboran.es
  • Seront mises en place des séances spécifiques de présentation en format Poster qui impliqueront la permanence du ou des auteur(s) durant les périodes d’exposition assignées. Les dimensions maximales des posters seront de 120 cm de hauteur par 85 cm de largeur.
  • Télécharger les sujets de présentation de posters

CONFEÉRENCIERS

Juan Luis Suárez de Vivero

Juan Luis Suarez de Vivero

Officier de la Marine Marchande. Professeur Émérite de l’Université de Séville (Département de Géographie Humaine).

Son activité de recherche s’est focalisée sur les conséquences géographiques de la Convention des Nations Unies sur le Droit Maritime, la politique maritime, l’ordre du littoral et la planification spatiale maritime.

Chercheur principal sur des projets du Plan National de R&D et des projets européens, et consultant dans des organismes nationaux et internationaux.

Coordinateur du Master Erasmus Mundus de Planification Spatiale Maritime.

Gemma Ercilla Zarraga

Gemma Ercilla

Géologue marine et actuellement chercheur scientifique de l’Institut des Sciences Marines, ICM-CSIC, où elle est à la tête du Groupe de Marges Continentales.

Ses recherches se sont focalisées sur l’évolution géologique de différentes mers et océans, comme la Méditerranée, l’Atlantique, les Caraïbes, le Pacifique et l’Antarctique.

Gemma a étudié avec enthousiasme la Mer d’Alboran pendant 30 ans, avec un intérêt spécial dans la détermination des risques géologiques potentiels, le paysage des fonds marins, l’évolution géologique, paléo-océanographique et paléo-climatique, et les ressources naturelles.

Elle a rédigé de nombreux articles scientifiques de haut impact, coédité livres et revues ainsi qu’organisé des congrès.

Eladio Fernández Galiano

Eladio Fernández Galiano

Biologiste de formation, il a été titulaire en Écologie dans l’Université Autonome de Madrid entre 1975 et 1985, puis s’est incorporé au Conseil de l’Europe pour s’occuper des sujets de biodiversité et risques naturels jusqu’à juin 2018.

Il fut Secrétaire de la Convention de Berne sur la Vie Sauvage et les Habitats d’Europe, et Secrétaire Exécutif de l’Accord Partiel sur les Risques Majeurs (EUR-OPA).

Il a aussi travaillé sur des sujets de Société Civile, l’intégration des immigrants et le tourisme culturel.

Son dernier poste au Conseil de l’Europe a été celui de Chef du Service de Culture, Nature, Paysage et Patrimoine.

Javier Hernández

Javier Hernández-Molina

Professeur de l’Université de Londres en Sédimentologie et rattaché au Département des Sciences de la Terre du Royal Holloway University of London (UK).

Il est spécialiste des milieux marins profonds et tout particulièrement de l’influence de la circulation océanique sur la morphologie et l’évolution des fonds marins. Il a travaillé dans différentes marges continentales aussi bien de basses latitudes (Golfe de Cadix) que de hautes latitudes (Antarctique).

Il a été promoteur (et chef de campagne) de l’Expédition 339 du programme international IODP. Il est actuellement à la tête du groupe de recherche internationale « The Drifters » ainsi que du Joint Industry Project (JIP, 2017-2021).

Juan Tomás Vázquez

Geólogo marino, es Científico Titular en el Centro Oceanográfico de Málaga del Instituto Español de Oceanografía y miembro del Grupo de Geociencias Marinas del IEO.

Se ha especializado en el estudio de los procesos geológicos activos en márgenes continentales y cuencas oceánicas, tales como la tectónica, las estructuras ligadas a emisiones y extrusiones de fluidos, el diapirismo, y los mecanismos generadores de tsunamis. Ha desarrollado esta actividad fundamentalmente en los márgenes continentales de Iberia, de las Islas Canarias y de la Antártida.

Realizó su Tesis doctoral sobre la Estructura del Margen Septentrional del Mar de Alborán, región en la que viene trabajando desde 1989.

Serge Gofas

Docteur en Sciences Biologiques au Musée National d’Histoire Naturelle de Paris, il a été chercheur dans la dite institution, et depuis 1998 il est professeur dans le département de Biologie Animale de l’Université de Malaga.

Son activité de recherche est centrée sur la systématique des mollusques marins d’Europe et d’Afrique occidentale, avec une attention particulière sur la faune de l’environnement du détroit de la Mer d’Alboran. Dans ce domaine il a participé à diverses campagnes océanographiques et projets de recherche dirigés à l’étude de la faune benthique.

Il est éditeur taxinomique et membre du comité scientifique dans le « World Register of Marine Species ». Dans la Société Espagnole de Malacologie, il est actuellement éditeur de la revue « Iberus ».

Pilar Marín

Licenciée en Sciences de la Mer, technicienne supérieure en aquaculture et spécialiste des Zones Marines Protégées. Elle a débuté sa carrière professionnelle en s’orientant sur la recherche en gestion intégrée de zones côtières et a participé à l’élaboration du Plan d’Aménagement du Parc Naturel du Détroit.

Après une courte période dans le secteur aquacole, elle s’est incorporée au secteur public pour travailler avec le Ministère de l’Environnement comme coordinatrice des contenus scientifiques du livre « Mers d’Espagne », et comme conseillère dans les Conventions internationales de protection de la mer et dans l’implémentation de Directives Européennes.

Depuis 2010 elle travaille chez Oceana pour améliorer la gestion de la pêche, et la protection des habitats et des espèces de la Méditerranée principalement dans le cadre de la CGPM et de la Convention de Barcelone.

Fernando Ortega

Docteur en Biologie de l’Université de Séville. Ex-directeur du Parc Naturel de Sierra Norte de Séville (1995-2002).

Chef de service de Conservation de la Flore et de la Faune (2002-2007) et chef de Service de Géodiversité et Biodiversité (de 2007 à ce jour), au Ministère de l’environnement du gouvernement régional d’Andalousie.

Il a coordonné plus de 15 plans et programmes de récupération d’espèces menacées, dont celui des invertébrés et phanérogames marines. Coordinateur du projet Alborán du POCTEFEX (Programme Opérationnel de Coopération Transfrontalier Espagne Frontières Extérieures) (2011-2013). Auteur de diverses publications sur la récupération des espèces.

Daniel Cebrián

Daniel Cebrián

Coordinateur du Programme d’Actions Stratégiques pour la Biodiversité du Protocole pour les Zones Spécialement Protégées et la Diversité Biologique (SPA / BD) de la Convention de Barcelone, au Centre d’Activité Régionale pour les Zones Spécialement Protégées du Plan d’Action pour la Méditerranée du PNUMA. Il contribue dès les années quatre-vingts aux domaines relatifs à la recherche en conservation et politiques de gouvernance et préservation de la diversité biologique mondiale, aussi bien dans les écosystèmes marins et côtiers que terrestres, avec un focus sur la région méditerranéenne. Il développe des actions internationales clefs pour la promotion mondiale de la Mer d’Alboran comme l’EBSA et un couloir de cétacés depuis le détroit jusqu’à la Ligurie.

Eduardo Balguerías

Director del Instituto Español de Oceanografía, es doctor en Biología Marina. Sus áreas de investigación son la evaluación de recursos vivos marinos, la biología pesquera y la ecología marina.

Ha participado en más de 30 proyectos de investigación relacionados con la biodiversidad, la evaluación de los recursos vivos marinos y la ecología marina, lo que le ha llevado a trabajar en África, Sudamérica y la Antártida y en 25 campañas de investigación oceanográfica en la mayoría de océanos del mundo.

Representante científico de la administración española y europea en comités científicos sobre conservación y gestión de los recursos vivos marinos.

Mar Otero
Mohamed Malouli

Malouli Idrissi Mohammed est le Chef du Centre Régional de l’INRH à Tanger et point focal de la Méditerranée. Il est docteur en économie de l’environnement. Il a occupé entre 2014 et 2018 le poste du Chef de Département des Ressources Halieutiques à l’INRH et a fait un passage de trois ans à la FAO entre 2008 et 2011, en tant que coordinateur d’un projet sur la pêche artisanale en Méditerranée marocaine.
M. Malouli s’intéresse en particulier aux aspects liés à l’économie des pêches, la gouvernance du secteur de la pêche, les aires marines protégées et la pêche artisanale.

Hermelindo Castro

Docteur en Sciences Biologiques. Professeur Titulaire d’Écologie de l’Université d’Almería. Coordinateur du Diplôme de Sciences Environnementales. Directeur Provincial de l’Agence de l’Environnement (1985-1994). Directeur Général du Réseau Espaces Naturels Protégés d’Andalousie (2000-2004). Président de la Fondation Centre de Nouvelles Technologies de l’Eau (2004-2008). Coordinateur de la Commission Scientifique Doñana 2005 (2004-2008). Président de l’Europarc-Espagne (2008-2013). Directeur Général de l’Institut de l’Eau d’Andalousie (2004-2008). Directeur du Centre Andalou d’Évaluation et Suivi du Changement Global de l’Ual (2008 – actuellement). Coauteur d’une vingtaine de livres sur le milieu naturel. 50 articles de revues spécialisées. Nombreux travaux de divulgation scientifique. Trente projets d’écologie appliquée.

Miguel Bernal

Expert principal en gestion de ressources de pêche du Secrétariat de la Commission Générale de Pêche de la Méditerranée (CGPM) de la FAO.

Il est responsable de planifier et coordonner la préparation du conseil scientifique sur la pêche et les écosystèmes marins en Méditerranée et en Mer Noire, ainsi que de la diffusion des résultats pour aider à la prise de décisions, par exemple au moyen de la publication biennale d’un rapport sur l’état des pêcheries de la Méditerranée et de la Mer Noire.

Antérieurement, il a travaillé dans différentes universités et instituts de recherche de pêche dans diverses régions du monde, et a publié de nombreuses contributions scientifiques.

F. Simard
F. Massa

Officier supérieur d’aquaculture de la Commission Générale de Pêche de la Méditerranée (CGPM), Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) avec plus de 35 ans d’expérience en coopération scientifique et en gestion de projets.

Il a coordonné des projets relatifs à la pêche et à l’aquaculture, en Méditerranée et en Amérique Centrale. Coordinateur de projets régionaux de la FAO : MEDRAP de formation en aquaculture, et AdriaMed – MedSudMed, avec la responsabilité de planifier et exécuter des opérations techniques et fournir un support technique en recherche et coopération dans les pays de la Méditerranée.

Professeur de cours internationaux sur l’aquaculture et la pêche, il est l’auteur de nombreux travaux scientifiques sur la pêche et l’aquaculture publiés dans des revues internationales.

Fran Moyano

Professeur de Zoologie de l’Université d’Almería. Directeur du Groupe de Recherche « Modélisation Digestive » (AGR-152 du PAIDI).

Coordinateur du Programme de Doctorat « Biotechnologie et de Bioprocessus Industriels » et Coordinateur du CEIMAR à l’Université d’Almería. Auteur de 140 articles scientifiques et chapitres de livres.

Antonio Alaminos

Antonio Alaminos

Antonio González

Alaminos est expert en Sciences Marines et développement international de la pêche et de l’aquaculture. Après des études universitaires à Cadix, son premier travail l’a emmené à Corrientes, en Argentine. Avec des destinations professionnelles dans des pays en voie de développement comme le Sénégal, la Mauritanie, le Maroc, la Tunisie ou l’Algérie, pays dans lequel il a travaillé pendant plus de 7 ans et dans lequel il dirige un projet de l’Union Européenne pour soutenir le développement du secteur de la pêche. Convaincu du potentiel du secteur primaire, il est producteur de cultures subtropicales dans l’Axarquía. Par ailleurs, il commencera prochainement un nouveau projet d’entreprise de cultures marines dans les eaux de Torre del Mar.

Juan M. García de Lomas

Licencié en Sciences Biologiques à l’Université d’Estrémadure. Il travaille depuis plus de 30 ans dans le domaine de l’Aquaculture Marine.

Il est actuellement Directeur Général de la Technopole d’Aquaculture d’Andalousie (CTAQUA). Il a travaillé pendant 20 ans dans l’entreprise CUPIMAR (pionnière dans le secteur). Il a été professeur des cycles de Formation de niveau moyen et supérieur en Aquaculture, et Président de l’Association des Entreprises d’Aquaculture d’Andalousie. Fondateur de SEAPARTNERS.

Il est actuellement coordinateur du module de commercialisation du master ACUIPESCA de l’Université de Cadix.

Javier Garat

Licencié en Droit, diplômé en Droit Communautaire à l’Université Complutense de Madrid (C.E.U. San Pablo) et avec un Master en Droit International et Européen (Université Catholique de Lovaina, Belgique). Secrétaire général de la Confédération Espagnole de Pêche (Cepesca), Président de l’Association des Organisations Nationales d’Entreprises de Pêche de l’UE (Europêche) et Président d’ICFA (Coalition Internationale d’Associations de Pêche), depuis 2016 il est membre du Panel d’Experts en Bioéconomie de l’Union Européenne. Académicien correspondant de l’Académie Royale de la Mer et membre du Conseil d’Administration d’ISSF (International Seafood Sustainability Foundation). Il a défendu pendant 22 ans les intérêts de la pêche espagnole dans le monde.

Marcelo Vasconcellos

Anational of Brazil, holds an Oceanography degree and a M.Sc. degree in Biological Oceanography from the Federal University of Rio Grande (Brazil). He obtained his Ph.D. in Resource Management and Environmental Studies at the University of British Columbia, Canada.

Since 2015, he joined FAO as a Fishery Resources Officer, being involved in the promotion and implementation of ecosystem approaches to fisheries, with a regional focus in the Mediterranean and Latin America.

In the Mediterranean he coordinates the FAO Regional Project “Coordination to Support Fisheries Management in the Western and Central Mediterranean (CopeMed-II)”, which supports scientific cooperation and capacity building in support of fisheries management in the Alboran Sea.

Francisco J. Alemany

F. Alemany

Docteur en Sciences Biologiques, il est Professeur de Recherche de l’Institut Espagnol d’Océanographie. Son axe principal de recherche a été l’étude de l’écologie larvaire et le processus de recrutement des poissons, étant l’un des fondateurs en 2001, et coordinateur jusqu’à il y a quelques mois, de l’IEO Larval Ecology Team, ayant dirigé en tant que tel de nombreux projets et campagnes de recherche scientifique, ainsi que diverses thèses doctorales et master, desquels ont découlé plus de cent publications référenciées et de nombreux rapports pour les administrations, communications à des congrès et groupes de travail. Il a été de la même manière consultant de nombreux programmes de coopération scientifique de diverses agences, surtout des programmes ADRIAMED et COPEMED de la FAO, ayant travaillé comme Associated Professional Officer de celui-ci en 2000. Depuis janvier 2018 il est coordinateur du programme GBYP de l’ICCAT qui promeut et regroupe une bonne partie de la recherche scientifique sur le thon rouge Atlantique au niveau international.

Pilar Hernández

Biologiste marine spécialisée en écologie marine et en biologie de la pêche, elle a réalisé sa thèse doctorale sur la modélisation d’écosystèmes aquatiques et elle est professeur de l’Université d’Alicante. Avec plus de 10 ans d’expérience dans différents projets et programmes de coopération pour la gestion durable de la pêche en Méditerranée, en particulier en Méditerranée Occidentale y compris la Mer d’Alboran. Pendant 5 ans elle a fait partie du personnel de la Commission Générale de la Pêche en Méditerranée (CGPM – FAO) à Rome. Actuellement et depuis 2015 elle est responsable du Projet FAO-CopeMed II au siège de Malaga. Le projet, actif depuis 2008, développe différentes actions de formation, de recherche et de standardisation des méthodes pour des évaluations conjointes de stocks entre les différents pays riverains de la Méditerranée Occidentale et Centrale.

Mari Carmen Fernández
Antonio Troya

Licencié en Sciences Biologiques, option Biologie Environnementale, à l’Université Autonome de Madrid.

Tout au long de sa vie professionnelle il a été en charge de divers postes à responsabilité dans différentes administrations publiques espagnoles, et durant presque 9 ans dans les institutions européennes, dans les domaines de l’élaboration, la planification et la gestion des politiques de conservation de la nature et de protection de l’environnement.

En juin 2010 il a été nommé Directeur du Centre de Coopération de la Méditerranée de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Sebastián Martín

Né à Malaga en 1966, quatrième génération de pêcheurs de La Crique De Vélez. En 1980 il embarque à bord du San Francisco, le premier chalutier de la Crique de Vélez, comme marin à 14 ans. En 1982 il devient capitaine et se maintient à ce poste dans différents bateaux de pêche jusqu’en 2011. En 2011 il débute des études de Licence en Biologie,  qu’il suit jusqu’en 3ème année et met en stand-by pour raisons professionnelles en 2014. En 2013 il crée avec Lourdes Villalobos l’entreprise Zostera 2013, dédiée à faire connaître la mer d’Alborán et ses produits.

David Camacho

David Camacho

Né à Velez Malaga en 1964, licencié en Sciences Économiques et de l’Entreprise de l’Université de Malaga, promotion 83-88. Toute sa trajectoire professionnelle a été liée au Développement Local et à la Planification Stratégique, en particulier les plans stratégiques développés pour les Initiatives communautaires LEADER (1990), LEADER II (1994), LEADER PLUS (2000), PRODER (2000) et les programmes PDR d’Andalousie FEADER (2007), PDR d’Andalousie FEADER (2014), FEDER (2014), FEP (2007), FEMP (2014), INTERREG (2015), Plan de Gestion Intégrale Réservoir Viñuela (2018), gérant SICTED, il a géré la proposition de Déclaration comme Parc Naturel des Sierras de Tejeda Almijara y Alhama et participé à l’élaboration du PDS I et PDS II du dit parc ainsi qu’á son inclusion dans la Carte Européenne du Tourisme Durable, Promoteur de l’Appellation d’Origine Pasas de Málaga, gérant de programmes d’Ecoles atelier, Maisons professionnelles et Plans de Formation, etc.

Ángel Gil
Houssine Nibani

De nationalité marocaine, il est Professeur de Biologie à l’École Normale Supérieure des Professeurs, ENS. Il est professeur de la Faculté des Sciences Appliquées et Technologie de al Hoceima « Université de Oujda » 2017-2018; Professeur de Biologie en secondaire de 1989 à 2017; Informateur indépendant du Coach Conservation Network 2014.
Président de l’Association de Gestion de Ressources Intégrées, AGIR depuis 2008, il a une grande expérience dans les relations avec la sociologie, l’anthropologie et a travaillé avec plus de 3000 pêcheurs artisanaux en Méditerranée. Son expérience inclue des activités sur la biodiversité et de responsable du Programme National et Plan d’Action pour les Espèces en Danger au Maroc, au travers des Open Standards pour la conservation de la Nature.

Juan A. López Jaime

Expert en Ressources Marines, Pêche et Aquaculture Durable, il est président de l’Aula del Mar de Malaga, Association pour la Conservation du Milieu Marin et président du Comité Espagnol de l’UICN.

Il a dirigé et coordonné divers programmes au niveau provincial, régional, national et européen sur la Pêche Artisanale, l’Aquaculture durable et écologique, les Ressources Marines et la conservation des espèces marines et d’eau douce menacées.

Il a écrit diverses publications, en relation avec la pêche, l’aquaculture et la gastronomie, « Le Poisson Frais et la Gastronomie sur la Costa del Sol », « Nos poissons et fruits de mer, le meilleur de la Côte »,  » Guide de Bonnes Pratiques dans l’Aquaculture Durable et Écologique » et « Manuel d’Aquaponie ».

Juan J. Vergara

Docteur en Sciences Biologiques de l’Université de Malaga, il est Professeur d’Écologie à l’Université de Cadix. Expert en écologie du benthos, spécialement dans la structure et la dynamique des populations de macrophytes marins. Auteur de plus de 70 articles internationaux, de livres et de chapitres, et directeur de plus de 10 Thèses Doctorales, il a été responsable du groupe PAIDI RNM214 de 2010 à 2016, Directeur du Laboratoire de Recherche Marine de 2014 à 2016, Directeur général de Projection Scientifique de l’UCA de 2016 à 2017, et depuis mars 2017 Coordinateur Général du Campus d’Excellence Internationale de la Mer CEI·MAR.

Ana Giráldez Navas

Licenciée en Sciences Biologiques, elle travaille à l’IEO-Centre de Fuengirola. Toute sa vie professionnelle est liée à la recherche en matière de pêche. Dès 1985 elle travaille dans les pêcheries de petits pélagiques de la Méditerranée espagnole. Sa recherche se concentre sur la biologie et l’évaluation de ces espèces pour conseiller l’Administration en matière de pêche. Elle assiste régulièrement aux groupes de travail sur l’évaluation des espèces pélagiques du CGPM, et collabore actuellement dans des projets qui tentent d’obtenir une réponse aux grandes oscillations que subissent les petits pélagiques dans leur abondance et dans les Stratégies Marines.

Consuelo Guerra

Née à Séville, elle réside à Cadix depuis 18 ans.

En 2000 elle s’y installe pour suivre des études universitaires de Licence en Sciences de la Mer à la Faculté de CC de la Mer et de l’Environnement – Université de Cadix (2000-2007/8).

Après avoir obtenu sa Licence, elle décide de s’aventurer dans un projet d’entreprise grâce à son frère, cuisinier, qui lui transmet son enthousiasme pour la gastronomie, et sa passion pour le milieu marin, ayant pour résultat sa plus grande ambition : créer la première entreprise d’Algues marines et de Plante Halophiles d’Andalousie destinée au secteur de l’alimentation, et principalement à la gastronomie nationale émergente.

Emilio Martínez de Victoria
Miguel A. Carmona

Miguel A. Carmona

Né en 1971 à Fuengirola, son père Salvador était propriétaire d’un bateau de pêche de fruits de mer qui pêchait sur la côte Malaguène. À partir de 1992 il devient capitaine de l’embarcation paternelle et continue son travail, en collaborant pendant des années dans des projets de recherche de l’IEO sur la culture de la coquille Saint-Jacques et du pétoncle dans le littoral de Fuengirola. En 2011 il est élu Vice président de la Confrérie de Pêcheurs de Fuengirola et Président de la Fédération de Confréries de Pêcheurs de la province de Malaga, étant actuellement également Président de la Confrérie de Pêcheurs de Fuengirola. Son objectif fondamental est la recherche d’un avenir durable pour la pêche à Malaga.

Driss Nachite

Driss Nachite

Professeur d’Océanographie de l’Université d’Abdelmalek Essaâdi (Maroc), assigné à la Faculté de Sciences de Tetuán.

Responsable de différentes voies de formation de troisième cycle et projets de formation en relation avec les zones côtières.

Responsable de différents travaux et projets de recherche (nationaux et internationaux) sur la problématique côtière, la gestion intégrée des zones côtières (risques, pollution, impacts et conflits entre les activités côtières : pêche, aquaculture, tourisme …), des zones marines protégées.

Consultant et expert d’organisations internationales en matière de Gestion Intégrée des Zones Côtières et du point de vue écosystémique.

José Lucas Pérez Llorens

Catedrático de Ecología en la Facultad de Ciencias del Mar de la UCA desde 2009. Coordinador del área de Recursos Naturales, Medio Ambiente y Energía de la Agencia Andaluza del Conocimiento (2011-2016). Su investigación se centra en ecofisiología y ecología de algas y angiospermas acuáticas, y su pasión en la cocina y etnología culinaria. Más de 60 artículos en revistas de impacto. Autor de 3 libros, uno de los cuales (¿Las algas se comen?) obtuvo el premio al mejor libro del mundo en la categoría de Instituciones de Nutrición y Salud de los prestigiosos premios Gourmand International en 2016. Ese mismo libro ganó el premio a la mejor monografía de divulgación científica en la XX edición de los Premios Nacionales de Edición Universitaria (2016).

«L’objectif principal vise l’échange d’information entre experts de différents domaines»

Juan Antonio Camiñaz Hernández - I FORO MAR DE ALBORÁN

Juan Antonio Camiñas Hernández
(IEO) Coordinateur d’évènement

I Foro Mar de Alborán

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies